Le risque de défenestration des enfants: une préoccupation accrue

Le risque de défenestration des enfants: une préoccupation accrue

Chaque année en France, plusieurs centaines d'enfants chutent accidentellement d'une fenêtre ou d'un balcon.
Les périodes printanières et estivales sont particulièrement concernées.
Publié le lundi 28 avril 2014

prévention des risques de défenestrations


Affichette garcon cle21b1b9D'après la commission de la sécurité des consommateurs (CSC), il y a 250 défenestrations d'enfants par an : 10% des chutes seraient mortelles et 40% laisseraient des séquelles permanentes.

Ces accidents ont principalement lieu au printemps et en l'été, notamment pendant les heures de préparation des repas. Verrous, poignées verrouillables, entrebâilleurs, bloc-portes, barrières qui font office de garde-corps… ne suffisent pas et ne remplacent jamais la vigilance d'un adulte.

Les familles comportant des enfants en bas âge sont particulièrement concernées : ne laissez pas un jeune enfant sans surveillance!

Message du ministère de la santé et de l'institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES)

Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes