Secteurs d'activités

Secteurs d'activités

Retrouver les principaux secteurs d'activité de la ville de Saint-Jean-de- Monts.

Les principaux secteurs d'activités

Sur les quelques 900 entreprises que compte la commune, plus de la moitié exerce une activité de services à la population.

Un peu plus d' ¼ sont des entreprises commerciales et 15 % exercent une activité dans le secteur de l'industrie et de la construction.

Enfin 8 % des entreprises exercent une activité liée au secteur primaire.

L'activité touristique

Le tourisme constitue une composante importante de l'économie de la commune puisque la population résidente de la commune est multipliée par plus de 10 en période estivale.

Le chiffre d'affaires du tourisme est estimé à plus de 400 millions d'euros par an.Plus de 1 500 000 touristes viennent chaque année sur Saint Jean de Monts. La clientèle est majoritairement française et est très représentative de la population nationale.

4004

L'artisanat et l'industrie

Le tissu économique de Saint Jean de monts s'appuie sur une activité artisanale particulièrement dynamique. On recense aujourd'hui environ 235 établissements de type artisanal.

L'industrie a elle aussi connu une importante dynamique, avec une augmentation des effectifs salariés de + 42,5 % depuis 1999, activités liées à l'agroalimentaire.

Secteurs et parc dactivités-01

Le commerce et les services marqués par la saisonnalité

Les commerces et les services, conséquence directe de l'activité touristique et des fortes proportions de personnes âgées, sont les activités les plus représentes sur la commune. Le tertiaire comptabilise 73% des emplois sur le territoire communal, contre 63 % dans le canton et 58,5 % en Vendée.

L'activité commerciale est étroitement liée au tourisme. Le centre ville et le quartier de la plage se partagent l'essentiel du commerce de proximité, avec une nette prédominance du premier en période hivernale, et du second pendant les mois d'été.

Commerces et marchés-01

L'agriculture

L'activité est en effet dominée par l'élevage bovin

Suivant une tendance nationale, le nombre des exploitations montoises diminue progressivement. En dépit de ce phénomène de diminution du nombre d'exploitations, l'agriculture montoise a su garder un profil dynamique. La profession a récemment connu un certain rajeunissement, la part des chefs d'exploitation et des exploitants âgés de moins de 40 ans est en augmentation.

En parallèle, la taille moyenne des exploitations a plus que doublé entre 1988 et 2000 pour atteindre 73 ha.

marais.-2



Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes